Formation digitale,
clé d’une transformation numérique réussie ?

Le numérique s’installe de plus en plus dans notre quotidien professionnel, la question de la formation digitale devient cruciale. Enjeu majeur pour TPE, PME ou commerçant, comment faire pour réussir sa digitalisation ?

En quoi consiste la transformation numérique ?

Envisager la transformation, c’est appréhender les transformations

Avant d’engager une formation digitale, on commence par s’interroger :

 

  • Quels enjeux du digital nous concernent, nos besoins ?
  • Pourquoi ces besoins (une preuve de leur intérêt) ?
  • Qui doit-on former ?
  • Comment dispenser cette formation numérique ?
  • À qui s’adresser, où trouver une formation qualifiée ?
  • Existe-t-il des financements de ces formations, des aides publiques ?

En quoi consiste la transformation numérique, qu’inclut-elle ?

La transformation numérique et ses bénéfices

« Où en êtes-vous de votre transformation numérique ? ».  Nombreuses sont les entreprises ayant déjà entendu cette question. La réponse peut être facile et complexe à la fois.

Facile, si on la résume au processus consistant à remplacer les tâches manuelles ou mécaniques, par leurs équivalents numériques. Complexe, car le monde digital est vaste. Nombre de processus digitaux sont méconnus du plus grand nombre. Parfois, ils sont aussi trop éloignés de nos pratiques.

Cependant, la Commission européenne identifie certains outils numériques, comme des compétences numériques de base. Ceci concerne notamment les TPE et PME des états membres. Comme le souligne l’article publié par l’usine digitale au sujet de la transformation numérique européenne :

« En 2020, seulement 56 % des Européens possèdent les compétences numériques de base. »

Ainsi, si un socle de base se dessine, des connaissances élémentaires apparaissent. Les technologies digitales offrent des alternatives à l’existant, mais aussi de nouvelles possibilités :

  • Communication digitale
  • Technologie digitale en production, achats ou gestion de stock
  • Objets connectés
  • Gestion de données, numérisation.

Digital et numérique sont en mutation permanente. Pour autant, il n’est pas besoin de gérer de la Big Data pour être à la page.

Objets connectés univers numérique digital

Quelques exemples de solutions élémentaires, d’outils liés à la transformation :

  • Système de gestion, type ERP, PGI, ou CRM utilisés en SAAS (software as a service)
  • Factures et documents dématérialisés, c’est possible depuis longtemps, mais encore sous-exploité
  • Utilisation du cloud, espace de travail collaboratif
  • Connectivité aux réseaux haute performance, 5G
  • Action commerciale et marketing digital, site internet + réseaux sociaux
  • Automatisation de la relation client, partielle à étendue.

Attention, si ces outils/solutions sont courants, leur utilisation nécessite une sérieuse réflexion préalable. Car leur utilisation implique une transformation du quotidien des utilisateurs. C’est pourquoi, ce changement doit être réfléchi. Notamment avec les utilisateurs eux même, complété de retours d’expérience client. C’est également planifié (au risque de se planter) et accompagné.

C’est là que la formation digitale prend tout son sens. D’ailleurs, un chiffre souligne l’importance de cette préparation : plus de 60 % des projets numériques échouent en entreprise. C’est énorme à l’ère du digital ! C’est confirmé à la fois, par l’expérience utilisateur, les décideurs, et parfois même les clients.

Toutefois, l’absence de formation digitale n’est pas seule responsable. On recense généralement plusieurs raisons :

  • Définition du besoin mal exprimée ou incomplète
  • Manque d’association du personnel utilisateur
  • Absence de soutien ou d’implication hiérarchique (formation des directions aux enjeux, maturité numérique)
  • Erreur de casting, prestataire et/ou solution retenue
  • Accompagnement absent ou mal jalonné (formation et accompagnement)
  • Manque de compétences interne (formation utilisateurs)
  • Indicateurs de performances et efficacité (KPI) non identifiés ou pas suivis.

L’évolution du e-commerce, un facteur de croissance justifiant la transformation numérique ?

Évolution du e-commerce l'intérêt d'une transformation digitale
Part du e-commerce aux particuliers par rapport aux ventes classiques en France

Malgré la pandémie, ou grâce à elle, l’évolution se poursuit chaque année depuis 2010.

Les ventes B to B, entre professionnels, ne sont pas en reste ! En 2019, le CA France de vente en ligne atteint 150 milliards d’€. Ainsi, il représentait en moyenne 4 % du CA des entreprises, toujours selon la FEVAD et l’INSEE.

Il n’est pas besoin de vendre en ligne pour mener une transformation digitale. L’intérêt de digitaliser son entreprise, c’est actionner des leviers digitaux qui sont profitables.

Nos conseils de formation digitale :

Identifier et valider ses besoins de formation digitale

D’abord, faites un état des lieux, en interne, de votre maturité digitale. Intégrer les utilisateurs à sa conception, voire futurs utilisateurs, favorise la transformation.

  • Qui utilise quoi ?
  • Comment s’y prend-il ?
  • Quel est l’impact de la transformation ?
  • Ces personnes, ont-elles reçu une formation ?
  • Y a-t-il une personne ressource auprès de laquelle s’appuyer en cas de difficulté ?
  • Quels besoins les utilisateurs recensent-ils pour améliorer leur quotidien ?

Ensuite, faites appel à un spécialiste, indépendant ou agence de consulting.

Présentez-lui votre état des lieux, demandez lui son avis, ses préconisations. Comme souvent, deux avis valent mieux qu’un ! Donc, n’hésitez pas à en solliciter plusieurs.

Identifier ses besoins en formation digitale

Validation des outils digitaux et des besoins de formation numérique associés

À ce stade, vous disposez de votre état des lieux et des préconisations de consultants pour opérer cette transformation.

Parfois, les stratèges du business digital peuvent avoir tendance à « charger la mule ». Donc, là encore, n’hésitez pas, faites un tri. Choisissez ce qui est primordial dans votre contexte de transformation.

  • Pourquoi utiliser cette plateforme, que m’apporte-t-elle ?
  • Comment l’évaluer ?
  • Le système d’information actuel, est-il le bon ?
  • Permet-il d’assurer le projet de transformation ?
  • Quels indicateurs suivre, avoir un baromètre adapté ?
  • Les évolutions technologiques à venir pourront-elles être intégrées dans cette stratégie digitale ?

Maintenant, faites vos choix, et pensez agilité. Puis, vous planifiez l’installation et son déploiement, grâce à un calendrier défini.

Ainsi, ces nouveaux usages s’intègrent dans votre écosystème sans surprise.

La culture digitale de votre entreprise, que vous soyez une TPE, ETI ou Start-Up, mûrit mieux avec des jalons.

Quelles personnes former aux outils digitaux ?

Votre état des lieux préalable a déjà recensé qui pouvait avoir des besoins. Le spécialiste digital qui vous accompagne en a probablement détecté d’autres.

N’oubliez pas la formation des « non-utilisateurs » de votre entreprise. En effet, plus vous sensibilisez vos équipes à ce qui passe dans votre structure, plus vous l’écho est favorable et l’adhésion forte.

Là, on parle plutôt d’information ou de sensibilisation. Réussir la transformation, c’est assurer la conduite du changement.

Rendre votre stratégie de transformation collaborative, c’est un gage d’évolution digitale réussie.

Collaborateurs à former au digital

Dispenser la formation digitale dans l’entreprise, opérer une transformation

Cette étape clef, enjeu de la transformation, se déroule selon un planning établi. Il est accepté par tous les protagonistes (toujours obtenir l’adhésion).

Si vous disposez d’une personne ressource en interne, vous pouvez l’utiliser pour assurer la formation. Toutefois, assurez-vous au préalable de ses capacités à transmettre son savoir, ses connaissances :

  • avoir un minimum de pédagogie
  • être capable d’écouter activement
  • posséder de l’empathie pour comprendre les difficultés

Il est possible de former une partie du personnel qui ensuite forme l’autre partie. Là encore, vérifiez avant les capacités de vos futurs formateurs. Avec les bonnes personnes, une bonne coordination, cela peut être une clé pour réussir sa transformation. L’adhésion plus forte des équipes, au contact de collègues, peut même accélérer les transformations. Sinon, sollicitez un spécialiste pour chaque outil digital. Cela peut être le même s’il connaît tous vos outils.

Dispenser la formation digitale en entreprise

Les agences digitales proposent souvent de la formation. Il existe également des spécialistes pour chaque outil que vous utilisez, et bien entendu, des centres de formation. Attention, ne négligez pas la notion d’accompagnement avec la formation digitale. C’est le SAV de la formation, fourni par votre manager digital. En l’incluant, vous assurez « l’après-formation », un suivi, les ajustements éventuels à apporter.

Innover avec votre révolution digitale oui, mais assurer votre compétitivité durant la transition. L’intelligence artificielle facilite le quotidien, encore faut-il bien l’exploiter.

Financer les formations numériques de son entreprise

Les formations sont un investissement. À ce titre, penser à les inclure dans les dépenses numériques que vous engagez.

Cependant, il est possible d’en faire financer une partie. Par exemple, les collectivités locales proposent des aides pour la transformation numériques incluant la formation.

De surcroit, certaines formations sont éligibles au CPF. Elles peuvent également être financées par les opérateurs de compétences, ou OPCO.

Financer les formations numériques dans son entreprise

Votre révolution numérique,
on en parle ?

Renseignez-vous, posez-nous vos questions…
C’est rapide et sans engagement

Les articles qui peuvent vous intéresser :